Accueil » Entrées » Soupe » Soupe aux pois traditionnelle du Québec

Soupe aux pois traditionnelle du Québec

La traditionnelle recette de soupe au pois du Québec!

Ingrédients :

  • 6 litres d’eau
  • 2 lb de pois jaune
  • 2/3 de tasse (170 ml) de bouillon de poulet
  • 1 tasse (250 ml) d’oignon jaune tranché finement
  • 1/2 lb de lard salé
  • 3/4 de tasse (190 ml) de carottes coupées en dés
  • Sel et poivre
  • Quelques feuilles de persil

Préparation :

  1. Laissez tremper les pois jaunes dans un bol rempli d’eau pendant au moins 4 heures.  C’est encore mieux si vous pouvez les laisser toute une nuit. Égouttez.
  2. Dans un grand chaudron, verser les 6 litres d’eau et ajouter tous les ingrédients.  Porter à ébullition pendant 1 heure en remuant souvent.
  3. Réduisez à feu doux et laissez mijoter pendant 1 heure en remuant souvent.

Préparez-vous cette bonne vieille soupe aux pois si typique du Québec et de la cabane à sucre! Miam :)
Partager cette trouvaille!Partager!Envoyer par courrielEnvoyer!
Moyenne de 4 sur 146 votes

65 réflexions au sujet de “Soupe aux pois traditionnelle du Québec”

  1. Mon père m’a donné un truc pour les pois. Au lieu de les laisser tremper toute la nuit, on les fais bouillir et ensuite on jète l’eau car lorsque j’au vu les cernes autour du chaudron, pas appétissant. Par contre cela fait une bonne soupe aux pois. J’ai toujours gardé ce truc et là, je suis en train de m’en faire. Ca fait tellement longtemps que j’en avais pas fait.

    Répondre
  2. Les pois jaune pour soupe aux pois ne sont plus de bonne qualité comme autrefois alors votre recette facile je la connais depuis très très longtemps et lors de la fin de la cuisson le pois demeure dure

    Répondre
    • Moi aussi je n’arrive pas à faire une soupe aux pois comme ma mère. Les pois demeurent tous durs !
      Est-ce quelqu’un a un moyen pour que la soupe aux pois soit aussi onctueuse qu’auparavant ???

    • j’ai entendu dire que pour les légumineuse ne restent pas dure il ne faut pas saler l’eau de cuisson

    • Bonjour, Marc. Faut faire cuire longtemps. Je mets moitié pois jaune et moitié pois cassés. Ça donne une consistance plus crémeuse.
      Cette soupe est très bonne.

  3. C’était ma première soupe aux pois à vie. Elle est très facile à réaliser et excellente. J’ai fait tremper les pois toute la nuit. J’ai aussi ajouté deux branches de céleri et fait bouillir dans 5 litres d’eau au lieu 6.
    À refaire

    Répondre
  4. Je fais la mienne avec un os de jambon et c’est délicieux et pas de gaspillage, j’utilise souvent des demi pois, plus rapide et pas de trempage.

    Répondre
    • oui, et les morceaux de jambon qui se défont d’après l’os donnent une consistance telle que vous avez une soupe repas!
      je suis moi aussi une Mémère et j’utilise la même technique

    • D’après les ingrédients, j’ai bien vu que ça serait comme vous dites « immangeable  » apas de thym, pas de feuille de laurier, pas de sarriette, ni aucune bonne épice de nos mères et grand-mères.

    • Tant que ça déborde pas pendant la première heure c’est pas bien bien grave
      Goutez la de temps en temps

  5. Quelle marque de pois faut-il acheter? Depuis que je ne trouve plus les pois Avion en magasin, je suis toujours déçue. Les pois sont toujours trop durs à mon goût!

    Merci pour toutes ces délicieuses recettes bien de CHEZ-NOUS! 🙂

    Répondre
    • Ça me fait super plaisir Raymonde.

      Pour ce qui est des pois, j’utilise la marque maison, souvent la marque Compliments et ça marche bien.

      Bonne journée à toi 🙂

    • Merci beaucoup cher chef Cuisto. Je suivrai votre conseil les yeux fermés. Prochain achat pois marque Compliment et ne vous inquiétez pas; j’ouvrirai les yeux pour les cuisiner! :))

    • J’ai fait la recette cette semaine avec des pois de marque ST-ARNAUD acheté chez Maxi & Cie. Suivre la recette sur l’emballage, excellent et pois très tendres. J’ai ajouté des oignons.

  6. Simplement succulente pas trop épaisse pas trop claire c’est une gagnante les enfants m’on dit c’est la meilleure que tu as fait c’est a refaire merci! chefcuisto

    Répondre
  7. Soupe aux pois SUISSE.
    Quantité de marchandises pour 60 litres ( pour fête et société)
    Graisse végétale 1 bt.
    Oignons 0,5 kg.
    Têtes d’ail 3
    Carottes 1 kg.
    Poireaux 1 kg.
    Pois jaunes 3,5 kg.
    Pois verts 3,5 kg.
    Bouillon gras 1 bt.
    Farine de pois 1 paq.
    Sel, poivre
    Tête de porc 1/2
    Pieds de porc
    Museaux et oreilles de porc
    Couennes
    Ordre à suivre:
    1/ Peler et hacher fin têtes d’ail et oignons
    2/ Peler et hacher fin les carottes et les poireaux
    3/ Faire revenir le tout dans la graisse
    4/ Remplir la marmite au 3/4 avec de l’eau, remuer
    5/ Ajouter les pois jaunes et verts ainsi que la viande Laisser cuire environ 4 à 5 h. en remuant souvent.
    Après 2 h. de cuisson, sortir la demi-tête de porc, la découper et la remettre dans la marmite. Une demi-heure avant de servir, rectifier l’assaisonnement
    Si la soupe et trop liquide: délayer de la farine de pois dans de l’eau froide et ajouter à la soupe. (Pieds de porc, museaux et oreilles de porc, couennes, selon son goût)

    Répondre
    • Bonjour! Désolée Richard, mais chef Cuisto nous donne de très bonnes recettes avec des ingrédients adaptés à notre style de vie familiale. Je ne crois pas que quelqu’un va se cuisiner un 60 litres de soupe (même pour une fête), surtout avec les ingrédients que vous mentionnez (tête, museau, oreilles de porc), graisse. Ouf!
      Vive la soupe aux pois traditionnelles du Québec!

  8. Bonjour merci pour vos recette j’adore,J’aimerais vous laisser un truc pour les pois.voici
    Comment Acheter des pois
    Les légumineuses se conservent longtemps, mais il y a un problème : plus elles sont vieilles, plus elles deviennent dures à cuire. En effet, avec le temps, il se produit des modifications chimiques du tissu végétal qui augmentent la dureté de la graine et sa résistance à la cuisson. Mieux vaut faire provision dans un magasin où le roulement des stocks est bon. Et il est peut-être temps de jeter le vieux sac de haricots qui traîne dans le garde-manger depuis quelques années!

    Faire tremper
    Il est préférable de faire tremper les légumineuses avant la cuisson, sauf celles de petite taille comme les lentilles, les pois cassés, les haricots mung et aduki. Certains estiment que le trempage est facultatif. C’est vrai, mais sans trempage préalable, les légumineuses mettent beaucoup plus de temps à cuire! En effet, le principal obstacle à l’amollissement des légumineuses est leur tégument (enveloppe extérieure), qui agit comme une barrière à l’absorption de l’eau. Or l’eau est essentielle à l’attendrissement des graines. Le trempage permet de les réhydrater et de ramollir leur tégument, ce qui réduit par le fait même le temps de cuisson.
    Un trempage normal requiert de 8 à 12 heures. Utiliser au moins trois parties d’eau pour une partie de légumineuses, car elles triplent de volume durant le trempage. Si l’on est pressé, on peut opter pour la technique rapide : apporter l’eau à ébullition, laisser mijoter 1 à 2 minutes, retirer la casserole du feu et laisser reposer 1 heure. Les haricots seront ensuite prêts pour la cuisson.
    Des expériences ont montré qu’ajouter du sel à l’eau de trempage aide à attendrir les légumineuses (les téguments qui sont souvent coriaces). Par quel effet le sel agit-il? Commençons par comprendre que le tissu des végétaux est fait de cellules jointes par un ciment végétal composé de pectine et d’hémicellulose. Ce ciment contient des ions de calcium et de magnésium qui renforcent sa structure. Pour attendrir les légumineuses, il faut que ce ciment végétal puisse se dégrader. Or les ions de sodium du sel lui donneraient un petit coup de main : durant le trempage, ils viendraient remplacer des ions de calcium et de magnésium. Cette modification affaiblit le tégument et lui permet de s’attendrir plus facilement à la cuisson. Utiliser environ 10 ml (2 c. à thé) de sel par litre (4 tasses) d’eau.

    Cuire
    Préférer une cuisson dans de l’eau fraîche et non dans l’eau de trempage (cela réduit les flatulences – voir plus loin) et faire cuire à feu doux, plutôt qu’à grande ébullition (cela évite que les téguments se détachent et que les graines se brisent). Cuire les légumineuses jusqu’à ce qu’elles soient très tendres, ce qui peut prendre 30 à 45 minutes dans le cas des lentilles et des pois cassés et jusqu’à 3 heures pour les pois chiches et les graines de soya.
    D’autres méthodes de cuisson sont aussi possibles : dans une cocotte au four, dans une mijoteuse ou dans un cuiseur sous pression. L’autocuiseur réduit considérablement le temps de cuisson, mais requiert quelques précautions. Il vaut mieux s’en remettre aux conseils donnés dans le manuel d’utilisation de votre appareil.
    Lorsque les légumineuses sont cuites dans une eau dure, riche en calcium et en magnésium, elles s’amollissent difficilement. En effet, ces minéraux s’infiltrent dans les téguments et les graines, et s’attachent à la pectine et à l’hémicellulose, les renforçant, ce qui nuit à leur dégradation. Si votre eau est dure, trois solutions s’offrent à vous :
    • faire tremper les légumineuses dans de l’eau salée (10 ml par litre d’eau) – voir l’explication ci-dessus, ou
    • utiliser de l’eau embouteillée pour le trempage et la cuisson, ou
    • ajouter 1 ml (1/4 c. à thé) de bicarbonate de sodium à l’eau de trempage et à l’eau de cuisson; le bicarbonate, qui est basique, accélère la dissolution de l’hémicellulose, mais, attention, une quantité excessive donne un goût désagréable et détruit une partie des vitamines.

    Donner du goût
    Il est possible de donner du goût aux légumineuses durant la cuisson en leur ajoutant des fines herbes et des épices, de l’oignon, du céleri, des carottes, du lard salé, bref tout ce qui vous plaît… tout sauf des ingrédients acides. Les ingrédients tels que les tomates, le ketchup, la mélasse, le vinaigre ou le jus de citron empêchent les légumineuses de s’attendrir en retardant la dissolution de l’hémicellulose. Pour éviter ce problème, ajoutez-les vers la fin de la cuisson. Dans certaines recettes, comme les fèves au lard, les ingrédients acides sont ajoutés en début de cuisson. La cuisson s’en trouve prolongée (elle prend parfois plusieurs heures et même une nuit), mais cela permet aux haricots de conserver leur forme tout en développant le goût extraordinaire qu’on leur connaît.

    Réduire les flatulences
    Les flatulences sont causées par des oligosaccharides (des sortes de glucides) et des fibres qui résistent au processus normal de la digestion, notre système digestif n’ayant pas les enzymes nécessaires pour les dissoudre. Elles se retrouvent donc intactes dans la partie inférieure du tube digestif, où elles sont dévorées par notre flore bactérienne qui les transforme en partie en gaz malodorants. Certaines légumineuses seraient plus offensives que d’autres. C’est le cas notamment des petits haricots blancs (utilisés pour faire les fèves au lard), des graines de soya et des haricots de Lima. Mais consolez-vous : ces mêmes oligosaccharides auraient des effets bénéfiques pour la santé intestinale, en favorisant le développement de bactéries bénéfiques et en limitant celui des bactéries nuisibles.
    Les « vents » vous embêtent? Voici comment les réduire :
    • Utiliser la méthode de trempage rapide, qui extrait davantage d’oligosaccharides que le trempage normal. Jeter l’eau de trempage, faire cuire les légumineuses dans une eau fraîche jusqu’à ce qu’elles soient très bien cuites et ne pas utiliser l’eau de cuisson. Ce sont les seuls moyens réellement éprouvés pour réduire les flatulences.
    • Dans le cas de légumineuses en conserve, les rincer avant de les consommer.
    • On peut aussi tenter sa chance avec la préparation d’enzymes « Beano », vendue en pharmacie. Il s’agit d’un produit analogue au Lact-Aid, utilisé contre l’intolérance au lactose, mais son efficacité varie d’un individu à l’autre.
    • Pour ce qui est des trucs tels qu’ajouter du gingembre frais, du bicarbonate, de l’algue Kombu ou de l’epazote (une herbe) à l’eau de cuisson, leur efficacité relève de l’anecdote et n’a pas été prouvée scientifiquement.

    J’espère que cela seras utile pour bien des personne,moi je les esseyer et sa fonction bien,bonne journée a vous tous

    Répondre
    • Super intéressant. Gros merci pour vos généreux et précieux conseils, ils sont vraiment appréciés.

      Maira

    • Lolll c’est tout un cour que nous avons eu, et c’etait Très intéressant. Une question si l’on prend des pois jaunes entier doit on les cuire comme des pois chiches soit 3 heures? Et si je veux éviter les gaz je dois les tremper combien de temps dans l’eau « chaude « sur la cuisinière, enfin j’espere Que vous me comprenez lolll.
      Merci et très joyeux Noël et un Belle année 2019 paix, bonheur, santé, travail ! ⛄️❄️

  9. Bonjour j’ai essayé votre recette elle est délicieuse cependant certains de mes pois…environ le 1/3 étaient encore dure ( j’ai fait bouillir 1h et laissé mijoter 1h30)

    Répondre
    • Il faudrait les laisser mijoter jusqu’à tendreté des pois, il ne devait pas manquer grand chose.

  10. Bonjour,

    J’ai testé la recette et je n’ai rien changé.
    Succulente et tellement facile à faire.
    Je me suis même permise d’en congeler des portions, le tout sans aucun problème.
    Définitivement une incontournable!
    Merci chef Cuisto!
    Bonne journée!

    Répondre
  11. bonjour j ai fait cette soupe aux pois et elle est délicieuse j ai été tres surprise je vous la recommande et faite la exactement comm e la rectte sans rien changer elle est trop bonne

    Répondre
  12. Bonjour Chef
    J’aimerais savoir si votre soupe aux pois donne une soupe épaise ,car j’aime cette soupe quand elle est épaise .
    Et doit ont la couvrir durant la cuisson .
    Merci chef et bonne journée

    Répondre
  13. Bonjour..je vioudrais essayer votre reçette de soupe aux pois….dans la reçette on demande 6 litres d’eau,,,est ce que c’est bien 6 litres ou 6 tasses? Merci et bonne fin de journée

    Répondre
    • Ok…oh ça fait une grosse quantité de soupe..Merci d’avoir répondu aussî vite  ma demande. En passant vous avez des superr belles recettes.

    • Je viens de la faire avec 6 LITRES…. c’est vraiment trop liquide! En regardant sur d’autres sites, les recettes varies de 5 à 6 tasses de liquides. Et pour 6 litres, j’imagine que ça ferait beaucoup plus que 8 portions comme ça l’indique.

  14. Voici une de mes recettes inventée(j’en ai plusieurs comme ça) faites-vs plaisir.

    Salade pure merveille:(individuelle)

    -salade frisée verte)déchiqueté et remplir votre plat au 3/4
    -ajouter 8 tomates raisins coupées
    -la demi d’un concombre kirby(concombre en marinades)en dés
    -1 cuil. à table oignons blanc haché très fin
    -6 physalis(cerise de terre exotique, plus acide)couper en 2 ou 4 selon la grosseur
    -1/2 banane coupé en cubes

    vinaigrette:
    -1 1/2 cuil. à table de vrai mayonnaise
    -2 cuil. à table de vinaigre balsamique
    -1 cuil. à thé de poivre noir
    -1/4 cuil. de sel

    Bonne Appétit!

    Répondre

Laissez un commentaire sur cette recette facile!

Assurez-vous que votre commentaire concerne bien la recette et que votre question n'a pas déjà été publiée au préalable.