Accueil » Desserts » Chocolat » Nutella maison (Tartinade chocolat noisette)

Nutella maison (Tartinade chocolat noisette)

Une recette parfaite et facile de Nutella maison!

 

Ingrédients :

  • 1 tasse (250 ml) de noisettes
  • 5/8 de tasse (160 ml) de cacao
  • 5/8 de tasse (160 ml) de lait en poudre
  • 5/8 de tasse (160 ml) de lait
  • 1/3 de tasse (85) ml de miel
  • 1 cuillère à thé de vanille

Préparation :

  1. Passer les noisettes dans le robot culinaire à puissance maximale jusqu’à ce qu’elles deviennent de la poudre (le plus possible).
  2. Ajouter le cacao et le lait en poudre dans le robot et continuer à mélanger.
  3. Ajouter le lait, la vanille et le miel. 
  4. Mélanger à puissance maximale pendant 2 à 3 minutes.

Et voilà, vous avez maintenant votre Nutella fait à la maison. Il se conserve pour environ 3 semaines au réfrigérateur.

Autres liens pertinent :


Préparez votre propre Nutella maison pour vos toasts et vos recettes. C'est super simple et on sait très bien qu'on n’a pas d'huile de palme dans notre bouche.
Partager cette trouvaille!Partager!Envoyer par courrielEnvoyer!
Merci d'imprimer ma recette! Passez le message que vous l'avez prise sur ChefCuisto.com :)
Moyenne de 4 sur 277 votes

32 réflexions au sujet de “Nutella maison (Tartinade chocolat noisette)”

  1. Ce Nutella au lait en poudre ( glycotoxines) n’est pas naturel du tout! LE lait en poudre est un produit on ne peut plus transformé avec des substances laitières des USA!
    Commandez en ligne un kilo de beurre de noisettes bio chez Prana (une toute petite chaudière). Ce produit ne se vend pas dans les magasins.
    Pour 1 tasse de beurre de noisettes, ajouter du cacao bio équitable (1/4 t. plus ou moins) à votre goût et du sirop d’érable.
    Bien mélanger et goûter pour que ça soit sucré et chocolaté à votre goût.
    Se conserve au frigo…
    S’il perd son lustre, ajoutez un peu d’eau à votre portion du matin pour mettre sur vos toasts.
    N’en faites pas trop… tellement facile qu’il peut se faire au fur et à mesure de vos besoins… les enfants adorent!

    Répondre
  2. pourquoi toujours vouloir tout changer, je comprends pas.

    lait en poudre…creme
    cacao…chocolat
    noisette…creme de noisette

    apres on s’étonne que ca goute pas bon et que le resultat ressemble pas à la photo.

    Répondre
  3. Wow!! Merci pour cette superbe recette!!! Délicieuse et onctueuse!! J ai mis 120 mm environ de cacao vu les commentaires et c est délicieux! Pour la texture j ai tamiser mes noisette pour avoir vraiment une poudre et ca a bien fonctionner!! Merci chef cuisto!

    Répondre
  4. Recette effectuée ce soir et correspond tout à fait à la photo. J’ai juste utilisé de la purée de noisettes et de la crème light à la place du lait . J’ai fait la moitié de la recette et mis un peu moins de cacao. Merci pour cette recette

    Répondre
    • Quantité : 2 pots de confiture
      – Préparation : 30 minutes

      La liste de courses :
      – 270 g de noisettes entières,
      – 120 g de sucre en poudre,
      – 150 g de sucre glace,
      – 150 g de chocolat au lait à 40 %,
      – 25 g de poudre de lait entier,
      – 10 g de cacao en poudre non sucré,
      – 5 g d’huile de pépins de raisin (ou d’une huile neutre),
      – 3 g de fleur de sel.
      Ustensiles :
      – 1 robot coupe,
      – 1 casserole,
      – 1 feuille SILPAT ou du papier sulfurisé,
      – 1 tamis,
      – 1 Maryse, 1 fouet ou 1 cuillère en bois.
      Le praliné
      1. On commence par faire torréfier les noisettes. Pour cela, on fait préchauffer le four sur 180° C. On place les noisettes sur une plaque en métal (à défaut, un plat) que l’on place au four pour 15/20 minutes. Éventuellement, à mi-cuisson, on remue un peu les noisettes.
      2. Quand les noisettes ont refroidi, on enlève la peau en les roulant dans un tamis (ou en les « émiettant » entre les mains).
      3. Ensuite, on va réaliser un caramel. Sur feu vif, on fait fondre 40 g de sucre ; quand c’est fondu, on rajoute 40 g ; on fait la même chose pour les 40 derniers grammes. On ne mélange jamais du caramel au fouet, à la maryse, à la cuillère… Simplement et si besoin, on donne de légers coups de poignet à la casserole. Lorsque le caramel est ambré, on ajoute le sel et on le déverse sur du SILPAT/du papier sulfurisé.
      4. Le caramel va rapidement refroidir, on le casse alors en morceaux que l’on place dans le robot-coupe avec 120 g de noisettes. Il ne reste plus qu’à mixer jusqu’à obtenir une pâte plus ou moins liquide.

      Le gianduja
      1. Toujours dans le robot-coupe, on place les 150 g de noisettes restants et le sucre glace. On fait la même chose : on mixe jusqu’à obtenir une pâte compacte.
      2. Au micro-ondes, on fait fondre le chocolat au lait (on y va doucement pour ne pas le faire cramer). Une fois fondu, on ajoute le chocolat à la pâte de noisettes et on mixe à nouveau pour mélanger.

      La pâte à tartiner
      1. On place tous les ingrédients dans le robot-coupe : le praliné, le gianduja, la poudre de lait, le cacao et l’huile. On mixe jusqu’à obtenir la consistance souhaitée, en sachant que plus on mixe, plus la pâte se liquéfie.
      Astuces :
      – Cette pâte à tartiner a un petit côté rustique (c’est le mot de mon père pour toute préparation n’ayant pas un rendu bien lisse, notamment la purée). En effet, avec nos robots-coupe, on ne réussira jamais à parfaitement mixer le praliné. Résultat, il reste toujours de minuscules morceaux de caramel et/ou noisettes. Personnellement, je trouve que c’est un plus de cette recette. Toutefois, pour les palais moins rustiques ou plus délicats, je vous propose l’astuce : on chinoise/tamise notre praliné. Malin, non ?
      – Cette recette est aussi géniale de par sa composition qui permet une conservation longue. J’ai déjà réalisé d’autres pâtes à tartiner mais, à chaque fois, il y avait du lait ou des choses du même acabit qui faisaient que la conservation passait par la réfrigération. Du coup, pour la texture ce n’est pas top et la durée de conservation s’en trouve amoindrie. En revanche, avec cette recette, vous pouvez conserver la pâte à tartiner plusieurs semaines (mois) dans un placard. Super pratique, on peut réaliser la recette en grande quantité et on est tranquille pour un moment !
      – L’ustensile principal de cette recette est le robot coupe. Par conséquent, assurez-vous quand même d’avoir un robot coupe qui tienne la route et, le cas échéant, faites des pauses régulièrement sous peine de griller vôtre robot et de ne pouvoir terminer la recette (et, accessoirement, de devoir en racheter un).
      – Approximativement, vous pourrez remplir 2 pots de confiture « Bonne maman ».
      – Parlons un poil de la texture de la pâte à tartiner. Le lendemain, la pâte va légèrement durcir mais pas comme du Nutella. On s’approchera plus d’une texture pâte à modeler friable (c’est la seule métaphore qui me vienne à l’esprit : c’est un peu ferme mais pas dur). De toute façon, si d’aventure la pâte durcissait trop, quelques secondes au micro-ondes et vous obtiendriez quelque chose de nappant (car oui, j’ai encore eu un problème de connexion de mes neurones et j’ai placé la pâte à tartiner au… réfrigérateur ! Sacrilège !).

  5. Chef, raté complètement. A la poubelle!je crois que c’est le cacao le probléme. Dites-nous quoi acheter; cacao sucré? cacao noir? SVP spécifier la marque ou le fabricant . J’aimerais essayer de nouveau.
    Merci
    Marc

    Répondre
  6. Je l’ai essayé ce matin, très déçue, a été directement à la poubelle, très amer, texture désagréable, trop liquide, photo vraiment pas représentative, quel gaspillage et perte de temps.

    Répondre
  7. Bien meilleur et surtout beaucoup moins sucré que le nutella. C’est vrai comme le disait Maria la texture ne ressemble pas à celle de la photo mais j’ai bien aimé.

    Répondre
  8. Je l’ai essayée et oufff pas aimé du tout! Très amère, j’ai ajouté sirop d’érable et même encore là! De plus, très loin de ressembler à la photo! Décevant!

    Répondre

Laissez un commentaire sur cette recette facile!

Afin de garder la section des commentaires claire et pratique :

1) Assurez-vous que votre commentaire concerne bien la recette en question.
2) Vérifier que la question n'a pas déjà été posée avant de la poser.

Je réponds rapidement à TOUTES LES QUESTIONS qui respectent ces consignes afin de rendre la réalisation des recettes encore plus faciles :)

Merci de votre participation et bonne popotte!